Championnat de Paris 2022
Du 12 au 17 juillet à la Halle Carpentier
Festivals jeunes 2021-2022
22 mai 2022 Étape 3 à Ermont
Mesures sanitaires
Pass sanitaire dans les clubs
Faire un don à notre association
Bénéficier de la déduction fiscale

One shot 1 au Café de l'Est Parisien

Oneshot1Une unique partie contre un adversaire de Elo proche du votre. La création mondiale du "One Shot" a eu lieu vendredi soir, au café de l'Est Parisien. Vous trouverez ci-après les commentaires passionnés du concepteur de cette formule originale qui a attiré 22 joueurs pour sa première édition. 

La grille des résultats.

Beaucoup en rêvaient, Xavier Rubini l'a créé : un tournoi où l'on est sûr de rencontrer un joueur classé Fide de son niveau.

Il y avait plus de 100 personnes réunies pour cette création.

Le Canal historique était là, attablé comme il se doit devant de bonnes bouteilles, en envisageant déjà les prochains tournois insulaires.

Il s'en est fallu de peu que Kamran ne s'attable à la première table du One Shot 1. Il n'y aurait pas retrouver Sergio. En effet, la caractéristique de ce tournoi est que les appariements se font au tout dernier moment, à la main, au vu des seules personnes présentes à l'heure. Dume, notre DDTM était là pour vérifier que tout était bien en ordre, comme exigé par la Fide. Et Sergio est arrivé, je crois, avec quelque 30 minutes de retard, pour le plaisir d'être apparié - pour du beurre - avec Maud.

Tandis qu'Alberto avait réussi à annuler face à Shirov à Gibraltar, et que Dodorelo fêtait avec lui leurs bonnes performances respectives, c'est le maître Rennais, Charles Monroy, désormais un voisin de quartier qui venait représenter l'élite échiquéenne à cette soirée.



Yvan La Terreur a eu de la chance : pour respecter la parité, il a été apparié à un joueur Fide, notre ami Rachid qui lui a ainsi donné du bonheur. Jean-Jamil qui était censé jouer avec lui au One Shot 1 bis, arrivé trop sur le tard, a choisi de faire le 107ème Rapide. C'est qu'il y en a pour tous les goûts au Canal St Martin !

Celui qui a eu le privilège de remporter la première partie mondiale de One Shot n'est autre que le doyen de médecine, et doyen de l'assemblée, Jean Demange.  Il a suivi la cadence ultra-rapide de Lapvin, pour finalement shooter ce dernier dans les cordes, sur une française où on a vu que notre ami Vincent ne se lance plus dans les complications aiguës de la variante "Alekhine Chatard".

Margaret, anglaise comme Deborah (elles ont failli se croiser et causer de Manchester) a eu grand bonheur, et grande chance, de participer au One Shot bis et de gagner face à Agnès.

Rémi Juste de Maubuée  trouve la faille face à Marc du R2C2. Il est venu sans Bruno Bournique (dont le forfait sans prévenir lui vaudra redoublement !) mais avec un ami arbitre qui aimerait avoir une ASP facilement... transmis au DDTM Dume présent à la soirée.

La Mano a eu raison de Page le Maj, avec un pion de plus qu'il a réussi à garder jusqu'à la fin. Ces deux-là ne le savent peut-être pas (quoique...), mais ils bossent dans la même branche : la Dive Bouteille. A cette occasion, je remercie Page pour sa noble attention : m'offrir une bouteille de Petit Cabrières (le petit cousin du Châteauneuf-du-Pape) que je m'en vais déguster de ce pas, cela va me donner - j'en suis sûr - des idées. 

Philippe Joussim, qui a choisi de rejoindre cette saison le club 608, était plus souvent debout que devant son échiquier, c'est dire s'il se sentait à l'aise face au tombeur des drôles de Dame : il gagne contre Nono.

Phil des Bois n'a pas voulu faire de cadeau à Nahid pour son anniversaire : il la mate dare dare !

Enfin, notre ami arbitre Jacques Masset, qui n'avait rien moins pris qu'un train (plus une nui d'hôtel) pour participer à cette première mondiale n'a pas eu affaire à un ingrat. Bien élevé, notre camarade Rambo, de retour de Pologne, s'incline face à son jeu précis et sûr.

les résutats complets sur le site dédié ce site officiel de résultats

TPL_BEEZ_20_BIS_ADDITIONAL_INFORMATION